Les dragons confirment !

DSC 6669

Photo: Lionel Levadoux

            Après leur victoire bonifiée en ouverture du championnat contre Avusy, les hermançois se préparaient samedi passé à accueillir l’équipe du Cern à Marius Berthet. Les cernois arrivaient revanchards après un premier match frustrant qui les avait vu tenir tête à quatorze contre quinze au champion en titre nyonnais avant de s’écrouler dix minutes avant la fin du match. Demi-finalistes l’an passé, ils se déplaçaient avec l’ambition de prendre des points à Hermance.      

            Ce sont néanmoins les verts qui entraient les premiers dans le match, investissant le camp adverse pendant plusieurs actions dès le coup d’envoi. Après une mêlée en leur faveur sur la ligne des 22 cernoise, le n0 8 hermançois Dorian HUSTAIX s’extirpa avec le ballon et avança dans le camp des bleus avant de se faire plaquer. Une série de jeu à une passe s’ensuivit et l’action prit fin sur le premier essai du match, inscrit au ras d’un regroupement par Sydney EDOUARD ! La transformation fut assurée par Iain MOWAT et Hermance prit ainsi l’avantage à 7-0 dans ce match ! Rapidement de retour dans le camp des atomiques, les dragons bénéficièrent d’une pénalité sur une faute adverse et rajoutèrent trois points à leur compteur grâce à un nouveau coup de pied de leur ouvreur Iain MOWAT. Se mettant à nouveau à la faute quelques minutes plus tard, les bleus écopèrent d’un carton blanc pour une manchette sur un joueur hermançois. Bien lancés dans leur match, ceux-ci n’allaient pas se faire prier pour en profiter. À la suite d’une touche réduite, Iain MOWAT envoya une passe au pied parfaitement ajustée pour l’arrière Benjamin GRANCLAUDON. Le mouvement se poursuivit sur l’aile droite jusqu’à Tommaso VOLTA qui inscrivit alors le deuxième essai des dragons dans cette partie, portant le score à 17-0 après la transformation de l’ouvreur local ! La mi-temps se termina plus difficilement pour les verts. Les joueurs du Cern équilibrèrent les débats et les dragons subirent deux cartons jaunes à 5 minutes d’intervalle juste avant la pause, jouant quelques minutes à treize contre quinze.

            Mais ce n’était pas assez pour démobiliser les joueurs d’Hermance. Partant sur une combinaison à la suite d’un coup franc, ils pénétrèrent à nouveau le camp cernois dès le début de la deuxième mi-temps. Le ballon partit sur l’aile gauche, passa par le sol avant d’être éjecté jusqu’à Sydney EDOUARD. Celui-ci tapa un petit coup de pied par-dessus la défense adverse, rattrapa lui-même la balle et partit à l’essai sous les acclamations du public ! Toujours irréprochable, le buteur hermançois transformait pour porter le score à 24-0. Alors que la période d’infériorité numérique prenait fin pour les joueurs locaux et qu’ils pouvaient commencer à rêver d’un bonus offensif, le contrecoup de cette débauche d’énergie se fit sentir. Les atomiques marquèrent un premier essai sur ballon porté après une touche sur les 5 mètres hermançois, puis un deuxième transformé après une percée d’un des leurs dans leurs propres 22, remontant le score à 24-12. Malgré ces deux coups durs, les verts repartirent immédiatement à l’assaut de la ligne adverse. La balle sortit d’un ruck sous les poteaux bleus pour être écartée jusqu’à l’aile droite pour l’essai du bonus, marqué par le pilier Didier MENARD positionné en bout de ligne ! 29-12 après le premier échec du botteur local. Le coup de grâce ne tarda pas pour les joueurs du Cern. Après réception du coup d’envois, les verts organisèrent un groupé pénétrant. Sejad KADIC ouvrit ensuite petit côté sur Francis GANGATH-SAMBA. Feinte de passe, crochet, débordement du dernier défenseur et le voici qui s’envole pour le dernier essai de la partie, entérinant la victoire hermançoise 34-12 !

            C’est à nouveau une victoire bonifiée pour les dragons qui place cette fois Hermance en tête du classement provisoire après les deux premières journées du championnat et qui confirme la bonne forme à domicile de l’équipe ! Le défi de la semaine prochaine s’annonce cependant d’un tout autre niveau avec le plus gros déplacement de la saison jusqu’à Zürich pour défier l’équipe de Grasshopper. Celle-ci s’est positionnée en outre comme une des équipes en forme de ce début de saison après avoir tenu tête aux deux finalistes de l’année passée. Il faudra le soutien de tous pour espérer décrocher un résultat là-bas mais tout le monde fera le maximum pour se montrer à la hauteur.

           De son côté, l’équipe deux s’incline 8-18 malgré des progrès évidents depuis la semaine précédente, la partie restant longtemps serrée 8-10 avant un dernier essai des cernois en fin de match. Les points hermançois ont été inscrits par un essai de François MORLON et une pénalité de Pablo BUONO.

Compositions

Hermance 1 :

MARTELET, GENEVEY, GIAT, ORTIZ, RAPHOZ, MILLET, CONTI, HUSTAIX, S. KADIC, MOWAT, HUS, GANGATH-SAMBA, EDOUARD, T. VOLTA, GRANDCLAUDON, MENARD, COHARD, BERLIE, SAVOUREY, GRILLET-AUBERT, D. KADIC, MANDALLAZ

Hermance 2:

GOURSEMA, MENARD, COHARD, MONTEJO, PINOT, SAVOUREY, MORLON, CASTA, BUONO, DAHMANI, A. VOLTA, GRILLET-AUBERT, PICCOT, BEUREUX, MANDALLAZ, HADZIEVSKI, KADIC, CHENAUX, LEGRAIN, GALVAN, LACHENAL-GASSER, PAYET

 

Nicolas Berlie