Le dragon triomphe du chevalier

 

DSC 9828

Photo: Lionel Levadoux

 

L’arrivée des chevaliers de Plan-les-Ouates à Hermance ce week-end représentait pour les dragons un véritable défi. Après avoir gagné sur les terres du LUC, Il était essentiel de rester invaincu à Marius Berthet pour le dernier match à domicile avant la trêve hivernale. De leur côté, les visiteurs avaient déjà récupéré de leur début de saison en demi-teinte avec une victoire bonifiée et sans appel face aux champions en titre nyonnais et se déplaçaient donc en confiance.

Le match commença à l’avantage des locaux. Dominateurs dans le jeu, ceux-ci occupèrent le camp adverse jusqu’à l’essai de Tommaso VOLTA, qui mystifiait la défense jaune sur une feinte de croisée et aplatissait dans le coin droit pour donner les premiers points du match à son équipe 5-0. De retour à l’attaque, les verts obtinrent une bonne pénalité que Tommaso VOLTA passa entre les perches pour porter le score à 8-0. Les visiteurs choisirent ce moment pour sortir de leur torpeur et s’emparèrent de la gonfle pour porter le jeu dans le camp hermançois. Après plusieurs temps de jeu, ils trouvèrent la faille et marquèrent un essai transformé pour recoller au score 8-7. Les locaux tentèrent de répliquer mais deux ballons perdus dans le camp jaune résultèrent en des relances assassines et à deux nouveaux essais des visiteurs qui prenaient l’avantage et une confortable avance dans ce match, 8-19 à la mi-temps.

Oui mais pas question de baisser les bras pour les joueurs d’Hermance ! Et encore moins à domicile ! Ils repartirent à l’assaut en deuxième mi-temps, bien décidés à refaire leur retard. Les minutes s’écoulaient cependant et, après les nombreux points marqués en première mi-temps, les deux équipes ne semblaient plus trouver le chemin de l’en-but. Enfin, à la sortie d’un ruck dans les 22 mètres plan-les-ouatiens, Francis GANGATH-SAMBA se saisit du ballon et traversa la défense jaune pour aller marquer entre les poteaux. Après la transformation de Tommaso VOLTA, les locaux avaient remonté le score 15-19 et gagné le droit d’y croire encore dans ce match. Le jeu reprit et l’essai de la victoire tardait à venir quand Francis GANGATH-SAMBA remonta le terrain jusqu’au 22 mètres des visiteurs où les locaux récoltèrent une pénalité sur la dernière action du match. Après concertation ils décidèrent de la jouer à la main. Le ballon fut donner à Rémy RAPHOZ qui partit au contact de la ligne jaune. Il fut aussitôt épaulé par les autres avants du pack pour former un maul, puis par la charnière, l’ailier droit, les centres, et enfin toute l’équipe hermançoise qui propulsèrent ensemble Sejad KADIC en terre promise pour un essai qui restera dans la légende du club ! Tommaso Volta transformait et scellait la victoire des siens 22-19 qui pouvaient se laisser aller à leur joie !

Le match de l’équipe réserve se solda par une défaite sèche 10-45, points marqués par une pénalité de Nicolas ZAVAGLIO et un essai de pénalité. Le dernier match de la phase aller du championnat se jouera ce dimanche à Colovray contre l’équipe de Nyon. Il s’agira à n’en pas douter d’un match très dur contre le champion en titre du et toutes les forces du club, joueurs, encadrement et public seront nécessaires pour espérer y décrocher un résultat !

 

Compositions:

 

Hermance 1: GIAT, GENEVEY, MARTELET, ORTIZ, RAPHOZ, BERLIE, MILLET, HUSTAIX, S. KADIC, T. VOLTA, SODATONOU, EDOUARD, CONTI, MANDALLAZ, GRANDCLAUDON, MENARD, GANGATH-SAMBA, SAVOUREY, GRILLET-AUBERT, CHALMONT, D. KADIC, ZAVAGLIO

Hermance 2: MONTEJO, GOURSEMA, MARTELET, LACHENAL-GASSER, MORLON, WUARNIER, SAVOUREY, MASSOT, GALVAN, ZAVAGLIO, D. KADIC, LEONELLI, CHALMONT, PICCOT, BUONO, MENARD, SOLDATOS, GRILLET-AUBERT, WAHL, STICKLER

 

Nicolas Berlie