Il serait très facile de parler ici de la victoire des Barons. Il serait en revanche très difficile de sortir un joueur du lot tant la performance et la maîtrise furent collective. C'est à l'heure de l'apéritif voir après, voir même bien après que la matière à écrire cette chronique fut livrée.

Le Baron d'aujourd'hui serait - il devenu poête ? aurait -il lu le dico de long en large voir même en travers ? Toujours est-il qu'il s'amuse à nous offrir de joli mots fleuris, de jolis mots barbares dont il ne comprend pas vraiment le sens et encore moins l'orthographe. 

Je crois donc nécessaire voir primordial de vous communiquer la définition complête du mot BARON.

Baron : nom masculin provenant du vieux français BARO signifiant "homme libre" et apparenté au vieille anglais BEON signifiant "homme guerrier". Je ne voit point ici d'allusion à l'écriture. Définition actuelle: Joueur de rugby agé de plus de 35 ans aimant le jeu élégant, fluide fait de gestes grande classe (brutalité exclues). Joueur ayant une grande faculté à lier des amitiés avec toute personne qui a un verre à la main. Joeur jovial qui une fois légèrement alcoolisé désire ardemment montrer son tatouage de lion (du moins la crinière) à toute demoiselle se trouvant dans l'assistance.

Voilà vraiment qui nous sommes. Et que je n'en vois pas un qui vienne un jour avec un dico à la place de ses crampons.

Je vous estime

Votre plume.

 

 

Le Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
24
25
26
27
28
29
30
31